Visite culturelle en Gironde : la cité médiévale de Saint-Émilion

 

 

Publié le 10/05/2019 dans : Gironde

Au coeur du pays du Libournais en Gironde, à 1h30 en voiture du camping, Saint-Émilion est un village mythique inscrit au patrimoine mondial de l'humanité de l'UNESCO. Réputée dans le monde entier pour son vignoble, la petite cité médiévale de quelque 2000 âmes attire chaque année un million de visiteurs. Que faire et que voir à Saint-Émilion ? Suivez-nous !

La cité médiévale de Saint-Émilion

Un véritable musée à ciel ouvert

Érigée sur les coteaux entre la Dordogne et l'Isle, la cité médiévale de Saint-Émilion se porte comme un charme à l'abri de ses remparts. Intra-muros, c'est un dédale de ruelles pavées que l'on appelle ici les "tertres", des rues plus ou moins pentues, des placettes ombragées offrant une halte fleurie et rafraîchissante, une église médiévale souterrain qui surgit de la roche ou encore des lavoirs alimentés par la même source, que fit, dit-on, jaillir Émilion dans l'Ermitage au VIIIe siècle. Direction le vignoble bordelais, à 100 km du Camping Le Tedey !

Votre découverte vous mènera en premier lieu au pied la Tour du Roy, haute de 32 mètres. C'est le seul donjon roman demeuré intact en Gironde depuis sa construction au XIIIe siècle. Dirigez-vous ensuite vers l'Église monolithe de Saint-Émilion, ses souterrains et ses catacombes. Il s'agit de la plus vaste église monolithe d'Europe, entièrement creusée dans la roche au XIe siècle. Depuis le clocher, haut de 68 mètres, une vue panoramique sur le village ! Juste à côté, on passe sous la halle du marché qui servait autrefois à l'entrepôt et au commerce du grain. On dit que la très ancienne petite porte de bois, au pied de l'escalier, faisait office de cachot. Un peu plus loin, dans la Ville Haute, laissez vos pas vous guider jusqu'à l'Église Collégiale, une ancienne abbatiale du XIVe siècle. Le cloître abrite l'oeuvre de l'Apocalypse, une fresque monumentale réalisée par l'artiste François Peltier.

Pour rejoindre les ruelles pentues de la vieille ville, les fameux Tertres, cherchez la porte de la Cadène, construite pour surveiller les passants entre la partie haute et basse de la ville. Levez les yeux sur la Maison de la Cadène, c'est l'unique maison à pan de bois du village encore debout, construite au XVIe siècle. Profitez-en pour vous attarder autour du cloître des cordeliers, un beau vestige du second monastère qui abritait les frères franciscains au XIVe siècle. Dans les caves souterraines, à 17 mètres de profondeur, on découvre comment sont élaborés les vins pétillants de Saint-Emilion, dont le fameux Crémant de Bordeaux des Cordeliers. Pour les amateurs de vins, une dégustation s'impose.

Le voyage dans l'histoire continue autour des vestiges de l'ancien palais Cardinal scellé dans les remparts de la cité. En s'éloignant du centre historique, on salue les grandes murailles, dernier témoin de ce que fut au XIIe siècle un immense monastère dominicain. Il est détruit un siècle seulement après sa construction, durant la guerre de Cent Ans. Nous aurions pu également vous parler du célèbre vignoble de Saint-Émilion, le premier au monde portant le titre de "Paysage culturel". Mais nous y reviendrons lors d'un prochain article. En attendant, nous vous souhaitons de bonnes vacances en camping en Gironde et faire de belles découvertes !

Les événements à ne pas manquer

  • Le Festival européen Philosophia (mai) : cinq jours de conférences, de rencontres, de dégustations et des balades philosophiques au coeur historique du village et dans le vignoble bordelais.
  • La Fête de printemps de la Jurade de Saint-Émilion (juin) : expositions d'art, animations musicales, théâtrales et artisanales autour des vins et du vignoble, concerts, dîner festif dans les douves du Palais Cardinal et illumination au coeur de la Cité.
  • Le Ban des vendanges (septembre) : nombreux spectacles pour célébrer la vendange nouvelle, cortège aux flambeaux, spectacle pyrotechnique, messe dans la collégiale, sans oublier l'intronisation des nouveaux ambassadeurs des vins de Saint-Émilion dans l'église monolithe.

+ d'inos sur www.saint-emilion-tourisme

photo : © Didier Descouens (CC BY-SA 4.0)

Cet article vous a plu ? Partagez-le !