Une sortie nocturne pour écouter le brame du cerf dans la forêt d'Hourtin

 

 

Publié le 11/09/2019 dans : Gironde

Chaque année, entre mi-septembre et mi-octobre, le brame du cerf attire de nombreux campeurs amoureux de la nature dans la forêt d'Hourtin en Gironde. À la tombée de la nuit, laissez-vous guider et vivez une expérience magique et insolite dont vous vous souviendrez longtemps. Un spectacle étonnant à ne pas manquer lors de votre séjour en camping en Gironde !

le brame du cerf dans la forêt d'Hourtin

La saison des amours chez les grands cervidés

Au début de l'automne, des cris rauques et puissants, plus ou moins longs, résonnent chaque nuit dans la forêt d'Hourtin. C'est le légendaire brame du cerf qui marque le début de la période de reproduction des grands cervidés, de septembre à mi-octobre. Les "Don Juan" de la forêt entonnent leur récital amoureux pour gagner les faveurs de la harde de biches. De ces unions automnales naîtront des dizaines de petits faons début juin.

Un spectacle fascinant à écouter de nuit et en silence

Pour ne pas déranger les animaux et profiter au mieux de cette symphonie forestière, il est conseillé de participer à une sortie organisée. L'office de tourisme d'Hourtin et la Fédération des chasseurs de la Gironde et l'Association de chasse d'Hourtin proposent des promenades à la belle étoile pour écouter le brame du cerf. Le moment le plus propice ? Juste avant la tombée de la nuit, lorsque le roi de la forêt sort à découvert avec une seule obsession en tête : se constituer un petit harem de biches et repousser les mâles rivaux. Tout à coup, un cri énorme, rauque et caverneux vient troubler le silence de la nuit. Puis un second. Difficile de s'empêcher de frissonner à l'écoute de ce concert à ciel ouvert qui ne fait que commencer.

Il existe différents types de brame ( à écouter ici ). En voici quelques-uns :

- Le brame de présence : un bruit court, grave et rauque pour signaler sa présence aux femelles.

- Le brame de poursuite : un cri saccadé que pousse le cerf lorsqu'il court après une biche.

- Le brame de défi : une provocation au timbre élevé pour intimider les autres prétendants.

- Le brame de triomphe : un son puissant émis par le cerf après un combat victorieux.

- Le brame d'ennui : un râle long, isolé et plaintif.

En faisant preuve de discrétion, les plus chanceux auront peut-être le privilège de voir apparaître ce grand "Seigneur de la forêt" au détour d'une clairière. La tête en arrière, les bois renversés le long du dos, l'animal exhibe fièrement sa robuste encolure. Une rencontre inoubliable, troublante et magique à la fois.

Attention, il faut cependant rester prudent, car pendant le brame, les mâles sont très bagarreurs. Pour conserver leur rang dans la hiérarchie et écarter toute concurrence, les cerfs (un mâle adulte peut atteindre 230 kg) se livrent à des joutes physiques souvent très spectaculaires. Certains y laissent parfois une partie de leur ramure.

Comment se préparer

  • Prévoir de bonnes chaussures de marche et des jumelles.
  • Éviter de porter des vêtements "bruyants" (de style coupe-vent)
  • Rester sur les chemins forestiers autorisés.
  • Ne pas éclairer les animaux avec des torches ou les photographier avec un flash.
  • Ne pas s'approcher trop près des cerfs durant le brame, ils peuvent se montrer agressifs.

Excursion organisée par la Réserve naturelle des Dunes et Marais de Hourtin : plusieurs dates en septembre et octobre, à partir de 18h45.
Réservations et inscriptions auprès de l'office de tourisme Médoc-Atlantique : info@medococean.com / 05 56 03 21 01

Cet article vous a plu ? Partagez-le !